passage au marbre d’une voiture : qu’est-ce que c’est ?

Voiture marbrée : Qu’est-ce que le passage au marbre d’une voiture?

Le passage au marbre est une procédure de réparation essentielle lorsqu’un véhicule a subi un accident avec un impact important. Après un choc violent, le châssis et la carrosserie d’une voiture peuvent être déformés, nécessitant des interventions complexes pour les redresser et leur rendre leur forme d’origine. C’est là qu’intervient le marbre, une table en acier aplatie utilisée dans les garages pour immobiliser le véhicule et calibrer son châssis. Pro-Automobile une voie éclairée !

Un « marbre » est un grand moule utilisé par les carrossiers pour redresser les carrosseries des voitures accidentées. Le garagiste doit obligatoirement vous signaler si la voiture a été réparée sur un marbre, sans quoi vous pourriez annuler l’achat.

Le « marbre » est une énorme table en acier sur roulettes, pesant plus d’une tonne. Il existe deux types de réparation au marbre : le marbre classique qui nécessite de démonter la mécanique, et le marbre au laser pour les petits chocs sans démontage.

Pour réparer, le carrossier fixe la voiture accidentée sur le marbre comme sur un gabarit géant. Cela permet d’évaluer les déformations et de définir comment intervenir. Généralement, on redresse d’abord à l’aide d’un vérin hydraulique, puis on coupe les parties déformées et on les remplace par soudure.

Voiture marbre : Comment se déroule un passage au marbre d’une voiture ?

Avant d’effectuer un passage au marbre, un expert en automobile mandaté par la compagnie d’assurance doit recommander cette procédure. Si le véhicule a subi des dommages importants, un long et coûteux démontage est nécessaire.

Cela comprend le retrait des demi-trains, du train arrière, du moteur complet et d’autres pièces pour faciliter l’alignement des points à redresser. Une fois le véhicule immobilisé sur le marbre, les techniciens peuvent alors rectifier les déformations du châssis et de la carrosserie, leur permettant de retrouver leurs espacements et dimensions d’origine.

Dans certains cas, si les déformations sont mineures, un passage au marbre laser peut être envisagé. Cette variante évite le démontage complet du véhicule. La voiture est simplement soulevée, et des réglettes sont apposées à des points spécifiques pour permettre à un rayon laser de prendre les mesures nécessaires et de guider les ajustements.

Que dois-je savoir si j’achète une voiture d’occasion réparée sur un « marbre » ?

Une voiture « passée au marbre » a l’air neuve mais vaut 10 à 15% de moins, car elle risque de rouiller plus vite autour des soudures.

Lors de la vente, le vendeur doit vous informer si la voiture a été réparée sur un marbre, car c’est une information importante selon la justice. Il ne peut pas prétendre ignorer que c’était essentiel pour vous.

Pour détecter un « marbre », cherchez les traces des grosses pinces sur les bas de caisse, la peinture sur les joints, les jours d’ouverture irréguliers, etc.

Voici quelques points clés pour détecter les signes d’une réparation non professionnelle de carrosserie, communément appelée un « marbre » :

  • Examinez attentivement les bas de caisse et les passages de roues. Les grosses pinces de redressage laissent souvent des marques ou déformations visibles dans ces zones.
  • Inspectez les joints d’assemblage comme ceux entre les portes, le capot et les ailes. Une peinture excessive ou mal appliquée dans ces zones peut indiquer un recours au mastic pour combler des défauts.
  • Vérifiez l’alignement général des panneaux de carrosserie. Un désalignement ou un jeu irrégulier entre les panneaux suggère des déformations résiduelles après un choc.
  • Regardez sous les bas de caisse si possible. La présence de mastic ou de corrosion dans ces zones cachées peut trahir des réparations de fortune.
  • Faites très attention aux retouches de peinture. Une peinture mal appliquée ou ne correspondant pas parfaitement peut révéler une réparation sommaire.
  • Contrôlez la régularité des jeux de portes et de capot sur toute la circonférence. Des variations sont le signe de défauts de géométrie subsistants.

L’essentiel est d’inspecter méticuleusement le véhicule, surtout les zones critiques, pour détecter les moindres imperfections pouvant trahir des réparations de carrosserie non professionnelles.

Un véhicule réparé au marbre est-il aussi sûr qu’un véhicule neuf ?

Le passage au marbre est une procédure strictement réglementée et homologuée par les constructeurs automobiles. Pour être validée, elle doit respecter des normes de sécurité rigoureuses, appuyées par des crash-tests comparant la résistance des carrosseries réparées à celle des véhicules neufs. Grâce à ces contrôles, un véhicule ayant subi un passage au marbre dans les règles de l’art sera aussi sécuritaire qu’une voiture neuve en cas de collision.

Quel est l’impact du passage au marbre sur la valeur du véhicule ?

Bien qu’un véhicule réparé au marbre soit techniquement aussi fiable qu’un véhicule neuf, il subira une décote de 10 à 15 % lors d’une revente. Cette dépréciation est principalement due à la méfiance des acheteurs envers les véhicules ayant connu un accident majeur, malgré la qualité des réparations. De plus, les soudures effectuées lors du redressement du châssis peuvent favoriser l’apparition de rouille à long terme.

Comment identifier un véhicule ayant subi un passage au marbre ?

Pour repérer les traces d’un passage au marbre, les acheteurs potentiels doivent être attentifs à certains indices. Des restes de peinture sur les joints, des espacements irréguliers au niveau des portes ou encore des marques en losange difficiles à dissimuler dans le revêtement insonorisé peuvent trahir des réparations importantes sur le châssis et la carrosserie.

Voiture marbre : Quand faire passer une voiture au marbre ?

Le passage au marbre réalisé dans un garage est recommandé par les experts en automobile, mandatés par une compagnie d’assurance auto, après qu’une voiture ait subi un choc important.

Cette procédure de réparation approfondie s’impose après un accident violent ayant sérieusement endommagé la carrosserie et potentiellement la structure du véhicule. Elle permet de vérifier l’intégrité structurelle, de redresser les éléments déformés et d’effectuer les réparations nécessaires dans les règles de l’art pour garantir la sécurité future du véhicule.

Passage au marbre d’une voiture en Conclusion : Bien comprendre le passage au marbre pour un choix éclairé

Le passage au marbre est une intervention délicate mais indispensable pour remettre en état un véhicule gravement accidenté. Grâce à des techniques éprouvées et réglementées, un véhicule ainsi réparé retrouvera ses qualités initiales en termes de sécurité et de fiabilité.

Cependant, cette procédure complexe aura un impact sur la valeur du véhicule lors d’une revente ultérieure. Il est donc crucial de bien comprendre les enjeux et les conséquences d’un passage au marbre pour faire les bons choix en matière d’assurance et de garanties lors de l’acquisition d’un véhicule d’occasion.

Articles par catégorie