Éviter les pièges d’une voiture occasion pour une transaction sereine

Un marché de l’occasion en pleine expansion

Le marché des véhicules d’occasion connaît un véritable essor ces dernières années en France. De plus en plus de Français optent pour l’achat d’une voiture déjà utilisée, que ce soit pour des raisons économiques, écologiques ou par simple envie de changement. Cependant, cette démarche n’est pas sans risque et peut rapidement virer au cauchemar si elle n’est pas correctement préparée et encadrée. Le conseil de Pro-Automobile : contactez votre agent local il saura vous accompagner !

Les inquiétudes légitimes des Français

Une majorité de nos concitoyens (6 sur 10) trouvent que l’achat d’occasion est une procédure complexe, chronophage et source d’anxiété. Et pour cause, les acquéreurs potentiels craignent de se faire arnaquer par un vendeur peu scrupuleux, que ce soit sur le prix, le modèle, l’historique ou l’état réel du bien. Le manque de garanties et d’encadrement légal autour des transactions entre particuliers alimente cette méfiance légitime.

Se tourner vers les professionnels et sites spécialisés

Face à ces appréhensions, de plus en plus de Français préfèrent passer par des professionnels de la vente de véhicules d’occasion (67%) ou des sites spécialisés (42%). Ces acteurs offrent de meilleures garanties, un accompagnement de bout en bout et des contrôles techniques plus poussés. Même si cela a un coût supplémentaire, cette option sécurisée permet d’éviter bien des désagréments et arnaques.

Les étapes indispensables avant tout achat

Que vous passiez par un professionnel, un site ou un particulier, l’achat d’un véhicule d’occasion doit suivre un processus rigoureux pour garantir votre sécurité et votre tranquillité d’esprit. Voici les principales étapes à respecter :

Bien définir son budget et ses besoins

Avant toute chose, il est essentiel de fixer son budget maximal en fonction de ses capacités financières. Celui-ci doit inclure non seulement le prix d’achat, mais aussi les éventuels frais de remise en état, de réparations, de contrôle technique, de carte grise, etc. Il faut également définir précisément ses critères en termes de motorisation, d’équipements, de taille, etc. pour cibler au mieux son modèle idéal.

Réaliser toutes les vérifications d’usage

Une fois la voiture potentielle identifiée, il ne faut rien négliger côté vérifications. Outre l’essentiel contrôle technique, il faut absolument :

  • Consulter le rapport d’expertise s’il a été réalisé
  • Vérifier l’intégralité du carnet d’entretien
  • S’assurer qu’il n’y a pas eu de gros dommages ou réparations majeures
  • Contrôler le kilométrage réel qui doit correspondre à l’usage déclaré
  • Exiger les factures de toutes les réparations/révisions récentes
  • Effectuer un essai routier poussé pour déceler d’éventuels défauts ou pannes

Négocier fermement le meilleur prix

Même si toutes les vérifications sont concluantes, il ne faut pas hésiter à négocier âprement le prix. Pour cela, il faut bien s’appuyer sur la cote Argus, avoir étudié les annonces similaires, et ne pas avoir peur de remettre en cause le premier prix affiché par le vendeur. Celui-ci ayant lui-même souvent acheté le véhicule dans de bonnes conditions.

Sécuriser la transaction administrative

L’achat étant conclu, il ne faut pas non plus négliger les démarches administratives qui s’avèrent souvent un vrai casse-tête pour les particuliers. Il faut impérativement :

  • Rédiger un contrat de vente en bonne et due forme
  • S’acquitter des formalités et taxes liées au changement de propriétaire
  • Effectuer un contrôle technique de moins de 6 mois
  • Faire réaliser la nouvelle carte grise et l’assurance au nom de l’acquéreur

Pour éviter tout risque et vous épargner ces démarches chronophages, il est conseillé de faire appel à un professionnel ou un service spécialisé.

La prudence reste de mise

Même en suivant scrupuleusement toutes ces étapes, une vigilance absolue est nécessaire lors de l’achat d’occasion. Le risque zéro n’existe pas et des arnaqueurs très bien organisés peuvent parfois passer entre les mailles du filet malgré les précautions prises.

Il faut donc toujours se méfier des offres trop belles pour être vraies, vérifier l’identité et la surface financière du vendeur, et ne jamais rien payer par avance sans avoir vu et contrôlé le bien. Le vice caché étant malheureusement une réalité fréquente sur ce marché peu encadré.

Éviter les pièges d’une voiture occasion en conclusion : mieux vaut passer par un professionnel

Au final, si l’achat d’un véhicule d’occasion auprès d’un particulier peut permettre de réaliser de belles affaires à prix réduit, les risques et la complexité des démarches en rebutent un grand nombre.

C’est pourquoi de plus en plus de Français font le choix, même si c’est plus cher, de se tourner vers un professionnel pour bénéficier de garanties, d’un accompagnement de bout en bout et de la certitude d’une transaction sans arnaque.

Comme le conseille Philippe Chainieux de La Centrale, il est en effet bien plus prudent et serein pour un particulier de passer par « un tiers de confiance » lorsqu’on n’est pas un parfait expert en la matière. Le jeu n’en vaut souvent pas la chandelle au regard des potentiels désagréments et coûts cachés.

Articles par catégorie