kit anti crevaison obligatoire ou pas ?

En France, la loi n’oblige pas à avoir une roue de secours ou un kit anti-crevaison dans son véhicule. Cependant, il est fortement recommandé d’être équipé pour faire face à une crevaison imprévue.

Que vous choisissiez la galette, la roue de secours classique ou le kit de réparation de pneu, l’essentiel est d’avoir une solution de dépannage à portée de main.

Les bombes anti-crevaison et autres kits anti-crevaison représentent une alternative pratique et peu encombrante, idéale pour les citadines aux coffres réduits de votre automobile.

Qu’est-ce qu’un kit anti-crevaison ?

Un kit anti-crevaison est un ensemble d’outils et de produits permettant de réparer temporairement un pneu crevé. Il contient généralement une bombe anticrevaison (un produit obturant), un petit compresseur électrique 12V et divers accessoires.

Son principe est simple : on dégonfle le pneu, on injecte le produit obturant à l’intérieur puis on regonfle. Ce kit de réparation de pneu forme un boyau étanche qui permet de rouler jusqu’au prochain garage pour faire remplacer le pneu en toute sécurité.

Quelle est la date de péremption d’une bombe anti crevaison

Au même titre que de nombreux produits chimiques, les bombes anti-crevaison ont une durée de vie limitée après leur fabrication. Le produit obturant peut se dégrader et perdre en efficacité au fil du temps. C’est pourquoi il est essentiel de vérifier régulièrement la date de péremption indiquée sur la cartouche de votre kit anti-crevaison.

En général, cette date est valable 4 à 5 ans après la date de production. Mais mieux vaut ne pas prendre de risque et renouveler son kit dès que la limite est proche ou dépassée. Un produit périmé risque fort de ne pas correctement obstruer la crevaison, vous laissant une nouvelle fois en difficulté. Pensez-y lors de votre maintenance !

Les avantages du kit anti crevaison par rapport à la roue de secours

Le principal avantage du kit anti-crevaison est son encombrement réduit. Alors que la roue galette ou la roue de secours complète prennent une place considérable dans le coffre, le kit de réparation tient facilement dans la boîte à gants ou le coffre. C’est un véritable gain de place apprécié des citadins. De plus, contrairement à la roue de secours qui doit être remplacée après usage, le kit peut être rechargé pour un coût modique après chaque crevaison. Enfin, son prix d’achat est généralement inférieur à celui d’une roue.

Bien choisir son kit anti-crevaison

Tous les kits anti-crevaison ne se valent pas. Pour être efficace, le produit obturant doit être adapté à la taille et au type de pneu. On trouve des bombes anticrevaison spécifiques pour les motos, les voitures ou les 4×4/SUV.

Le compresseur doit également avoir une puissance suffisante pour regonfler correctement le pneu crevé. Enfin, certains kits haut de gamme intègrent des accessoires supplémentaires comme un reparty ou un démonte-pneu pour plus de sécurité. Il est conseillé de privilégier les grandes marques réputées.

Comment utiliser son kit anti-crevaison ?

L’utilisation d’un kit de réparation de pneu est relativement simple mais demande de suivre scrupuleusement le mode d’emploi. Après avoir dégonflé complètement le pneu crevé, on connecte le flexible du compresseur sur la valve et on injecte la bombe anti-crevaison par ce même orifice.

On laisse le produit obturant se répartir pendant quelques minutes, puis on regonfle à la pression préconisée. Le pneu est alors temporairement réparé et peut rouler à vitesse réduite jusqu’au garage le plus proche, sur une distance maximale d’environ 200 km.

Quand faut-il remplacer un pneu réparé avec un kit anti-crevaison ?

Une crevaison réparée avec un kit anti-crevaison n’est qu’une solution temporaire. Le produit obturant ne fait que colmater la fuite, sans véritablement réparer en profondeur le pneu. De plus, ce type de réparation n’est adapté que pour les crevaisons de taille limitée sur la bande de roulement. En cas de crevaison importante ou sur le flanc, mieux vaut directement remplacer le pneu. Mais dans tous les cas, un pneu réparé avec une bombe anti-crevaison doit être changé au plus vite, idéalement sous 200 km ou 10 jours maximum.

Le kit anti-crevaison, une solution d’appoint

Si le kit anti-crevaison présente de nombreux avantages de praticité, il ne doit pas faire oublier les gestes essentiels de la sécurité routière. En cas de crevaison, il est indispensable de se ranger sur le bas-côté en activant les warnings, d’enfiler un gilet rétro-réfléchissant et de baliser avec un triangle de signalisation.

Le kit de réparation n’est qu’un pis-aller pour se dépanner et rejoindre un point de réparation pérenne. À plus ou moins long terme, le remplacement du pneu crevé par un neuf s’imposera. Le kit anti-crevaison reste donc une solution d’appoint, certes pratique, mais à n’utiliser qu’en cas d’absolue nécessité.

La roue de secours, plus sûre mais encombrante

Face au kit anti-crevaison, la roue de secours constitue l’autre grande solution de dépannage en cas de crevaison. Plus traditionnelle, elle présente l’avantage d’une réparation immédiate et pérenne du problème.

Son principal inconvénient réside dans son encombrement : la galette ou la roue complète prennent énormément de place dans le coffre au détriment de la capacité de chargement. De plus, une fois utilisée après une crevaison, la roue de secours doit être remplacée, engendrant un coût supérieur à un simple rechargement de kit. Mais elle reste indéniablement la solution la plus sûre, notamment sur les longs trajets.

Un équipement indispensable pour rouler en toute sérénité

Qu’il s’agisse d’un kit anti-crevaison ou d’une roue de secours, se doter d’un équipement de dépannage est indispensable pour rouler l’esprit tranquille. Une crevaison peut arriver à tout moment et il est préférable d’être paré à cette éventualité plutôt que de se retrouver désemparé sur le bas-côté.

Les professionnels de l’automobile recommandent vivement d’embarquer dans son véhicule tout le nécessaire pour faire face à ce genre d’imprévu : outre le kit de réparation ou la roue, un cric, des cales, un gilet rétro-réfléchissant et un triangle de signalisation figurent parmi les incontournables. Mieux vaut prévenir que guérir !

En cas de doute, faire appel à un professionnel

Même avec le meilleur kit anti-crevaison du marché, certaines situations peuvent s’avérer trop délicates à gérer seul sur le bord de la route. Si la crevaison semble trop importante, si le pneu est endommagé sur le flanc ou encore si vous manquez d’expérience, la prudence est de mise.

Ne prenez pas de risque inconsidéré et appelez un dépannage professionnel. Les assistances routières sont généralement comprises dans les contrats d’assurance auto et peuvent vous sortir rapidement d’un mauvais pas. Un bon geste de prévention vaut mieux qu’un accident ! En cas de doute, faites appel à un spécialiste formé pour intervenir en toute sécurité.

Conclusion

En définitive, même si la possession d’un kit anti-crevaison ou d’une roue de secours n’est pas obligatoire légalement, ces équipements s’avèrent indispensables pour tout automobiliste soucieux de sa sécurité. La crevaison fait partie des aléas les plus fréquents sur la route et il est primordial d’être préparé pour y faire face sereinement.

Le kit de réparation de pneu constitue une solution pratique, économique et facile d’utilisation, quoique temporaire. La roue de secours, plus encombrante mais aussi plus fiable, reste une valeur sûre, en particulier sur les longs trajets.

Quelle que soit l’option choisie, l’essentiel est de toujours disposer d’un moyen de se dépanner et de bien connaître les gestes pour intervenir en sécurité le moment venu. Rouler sans kit anti-crevaison ni roue galette, c’est prendre le risque de se retrouver bien démuni en cas de pépin. Mieux vaut être prévoyant que de le regretter amèrement ! Mais alors, que dit la loi sur les pneumatiques ?

Articles par catégorie